A voir !

Nouveaux produits

Préparation du haut moteur (théorie):

Une fois les diagrammes étalonnés, la seconde phase d'une bonne préparation consiste à optimiser la partie cylindre, piston. Pour augmenter la puissance d'un moteur il faut augmenter le couple sur une plage d'utilisation donnée et cela par l'augmentation du taux de remplissage moteur.Les transferts doivent donc être travaillés de sorte que le venturi soit nettement augmenté afin que la vitesse de sortie des gaz frais soit suffisant pour effectuer le balayage optimal à l'intérieur du cylindre lors de la phase de remplissage.Il est donc intéressant d'élargir sensiblement (1 voir 2mm) la taille des transferts latéraux pour adapter le venturi au régime du moteur...

Un régime élevé, moteur avec des diagrammes importants générera moins d'effet venturi, il convient donc de compenser sur l'architecture des transferts et cela avec beaucoup de précaution, en effet les transferts doivent être modifiés à l'identique sans quoi le balayage interne se verra fortement perturbé.Pour un effet venturi optimum il est important d'usiner le transferts en légère pente.

Comme l'élargissement des transferts permet d'augmenter le taux de remplissage du cylindre il est donc nécessaire en parallèle d'ouvrir la lumière d'échappement afin de permettre aux gaz brulées une sortie plus rapide vers le pot d'échappement.Pour un bon fonctionnement et garantir la sécurité de la segmentation Il est important de respecter un angle d'ouverture inférieur à 70°.

Un travail soigné et une finition irréprochable est indispensable pour cela il faut veiller a bien ébavurer les arrêtes, poncer l’intérieur des transferts au papier fin. Polir la lumière d'échappement et la calotte du piston retardera les dépôts de calamine.

Bertrand, CMC Racing.