A voir !

Nouveaux produits

Réglage d'un carburateur type Dellorto PHBG  

Afin d'optimiser le rendement de son moteur mais aussi afin de préserver la longévité de celui ci, il est important d'avoir le meilleur réglage carburateur. Comme chaque moteur nécessite un réglage propre, il est fortement conseillé de revoir les réglage a chaque changement de cylindre et ou ajout de nouveaux périphériques (pot, clapets etc...).

Pour commencer, chaque config à son choix de carburateur (données moyennes):

Moteur d'origine, le meilleur carburateur à utiliser est un 15mm
Pour un moteur d'origine préparé ou un kit 50cc, un de 17.5mm conviendra
Pour un kit 70cc, un carburateurs de 19mm voir 21mm ou plus

Puis ensuite viens le réglage à proprement parlé du carburateur.

1. Préréglage de la richesse de ralenti:

Moteur chaud et éteint on serre la vis de richesse du ralenti a fond puis on la desserre de 2 tours et demi.

On démarre le moteur et on baisse le régime de ralenti (avec la vis de ralenti) jusqu'à la limite du calage.

Après avoir laissé le moteur se stabiliser, on serre la vis de richesse du ralenti par quart de tour jusqu'à constater une augmentation de régime du ralenti moteur. A partir de cette position, on desserre la vis de richesse d'un quart de tour puis on la resserre d'un huitième de tour.

Puis on restaure un régime de ralenti normal avec à l'aide de la vis de ralenti.

Si le ralenti reste stable en serrant la vis de richesse du ralenti, même à fond, il faut changer le gicleur de ralenti par un plus petit.

La vis de richesse ne doit jamais être serrée de moins d'un tour et desserrée de plus de 2 tours et demi.

2. Réglage du gicleur principal

Le gicleur principal détermine la carburation à pleine ouverture. il faut donc tirer à fond sur une ligne droite pendant une trentaine de seconde puis couper le moteur et enfin vérifier la coloration de la bougie.

Si l'isolant de l'électrode est marron clair sec et le culot de l'électrode noir sec le gicleur principal est de bonne taille.

Si l'isolant de l'électrode est plutôt blanc pâle, la carburation a plein régime est trop pauvre, il faut impérativement installer un gicleur plus gros.

Si l'isolant de l'électrode est plutôt marron foncé noir voir un peut humide, la carburation à plein régime est trop riche, il faut installer un gicleur plus petit.

3. Réglage du circuit intermédiaire ou puis ou aiguille

Ce réglage concerne l'accélération sur la plage 1/4 - 3/4. En légère montée nous allons rouler à à peut prêt un quart du régime max puis nous allons tourner la poignée des gaz en accompagnant la montée en régime jusqu'à pleine ouverture.


Si le moteur prend ses tours normalement sans à-coups, sans coupure, l'aiguille est bien réglée.

Si le moteur semble s'étouffer sèchement avant de prendre ses tours comme s'il s'agissait d'une panne d'essence, la carburation du circuit intermédiaire est trop pauvre, il faut donc descendre l'aiguille d'un cran (vers la pointe de l'aiguille).

Si le moteur semble se noyer, fume, et vibre fortement la carburation du circuit intermédiaire est trop riche. Il faut donc monter l'aiguille d'un cran (vers la tête de l'aiguille).

4. Réglage définitif de la richesse de ralenti.

les autres réglages étant faits il faut maintenant rectifier le préréglage de la richesse de ralenti (étape 1).

Moteur chaud et allumé, au ralenti, nous allons mettre de francs coups de gaz.

Si le moteur prend ses tours sans hésitation, le réglage est bon.

Si le moteur semble s'étouffer par manque d'essence il faut desserrer la vis de richesse de ralenti (quart de tour par quart de tour)

Si au contraire le moteur semble se noyer et fume beaucoup il faut au contraire serrer la vis de richesse de ralenti.

On veillera cependant à conserver au minimum plus d'un tour et ou moins de deux tours et demi. Dans le cas contraire si moins d'un tour il faut remplacer le gicleur de ralenti par un gicleur plus gros, si plus de deux tours et demis par un gicleur plus petit.

Bertrand, CMC Racing